Sécurité humaine

Ces pages d’aide contiennent beaucoup d’information technique sur la cryptographie. Ultimement, toute cette crypto-alchimie est complètement inutile si vous avez un comportement non-sécuritaire. Adopter certaines habitudes simples peuvent faire toute la différence.

Sauvons le monde avec de meilleurs mots de passe

Parce que les mots de passe sont presque toujours la plus grande faiblesse d’un système, la première étape pour une meilleur sécurité, c’est des meilleurs mots de passe.

Les choses à éviter:

  • Ne prenez pas un mot du dictionnaire ou un nom propre! Les mots de passe sont souvent facile à cracker, car la majorité des gens prennent un mot de passe qui est une variation d’un mot dans le dictionnaire. Ceci comprend aussi les mots auxquels vous avez remplacé quelques lettres par des nombres. Par exemple, “LOV3” est aussi facile à cracker que “LOVE”.
  • N’utilisez pas le même mot de passe pour tous vos comptes. Il est mieux d’écrire votre mot de passe sur un papier et de le garder dans un endroit sécuritaire que de toujours utiliser le même mot de passe.
  • N’oubliez pas de changer votre mot de passe. Vous devriez changer votre mot de passe au moins une fois par année.
  • Ne donnez jamais votre mot de passe, surtout s’il quelqu’un vous le demande.

Comment créer un mot de passe qui est sécuritaire et facile à se souvenir? Ceci peut être très difficile. Généralement, il y a trois façon qui sont utilisées:

1. Utiliser un gestionnaire de mots de passe

N’essayez pas de vous souvenir de vos mots de passe. À la place, générez des mots de passe aléatoires pour tous les services et sites web que vous utilisez et conservez les dans un gestionnaire de mots de passe.

2. Mots de passe

  1. Commencez avec plusieurs mots que vous pouvez facilement vous souvenir.
  2. Convertissez ces mots en une suite de caractère qui n’est pas un mot (par exemple, en prenant la première lettre de chacun des mots).
  3. Ajouter quelques lettres majuscules, nombres et symboles et c’est fait.

Par exemple:

Vous pouvez prendre “La révolution ne sera pas télévisée” en “lrnSPt” et ajouter quelques caractères aléatoires pour obtenir “lrnSPt!;42”.

3. Phrase de passe

  1. Prenez quelques mots que vous pouvez vous souvenir facilement. Mélanger des mots de différentes langues et des mots qui ne sont pas dans le dictionnaire est une bonne idée.
  2. Formez une longue phrase avec ces mots. Ce sera plus long, mais plus facile à taper.

Par exemple:

Certaines arnaques courantes sur internet

Garder ses logiciels à jour

À écrire.

Soyez prudent-e-s sur les ordinateurs communs

Déconnexion: soyez certain-e-s de vous déconnecter lorsque vous utilisez la messagerie web. C’est vraiment très important et très facile à faire. C’est particulièrement important quand vous utilisez un ordinateur public. Ne laissez pas votre ordinateur ouvert s’il est sans surveillance.

Évitez les ordinateurs publics: cela peut être difficile. Si vous devez utiliser un ordinateur public, tentez de changer votre mot de passe souvent ou utilisez le clavier virtuel (si vous utilisez riseup.net comme messagerie web).

Si vous partagez un ordinateur avec des amis, créez plusieurs comptes pour garder vos profils séparés. Vous devriez activer cette fonctionnalité et vous déconnecter ou “barrer” votre compte quand vous n’utilisez plus l’ordinateur.

Tomber amoureux des logiciels libres et ouverts

Pourquoi devriez-vous utiliser GNU/Linux plutôt que Windows ou Mac OS? Il y a plusieurs raisons de le faire. Un de celles-ci est qu’il y a beaucoup de virus, de trojans, de programmes avec des portes dérobées, des bugs de sécurité, des failles implémentées par les gouvernements ou d’autres failles qui les rendent difficilement fiable. Comme leur code source n’est pas disponible, il est impossible de regarder sous le capot pour s’assurer que tout est correct. Ces programmes sont propriétaires et gardent leur code source secret, ce qui implique que vous confiez la confidentialité de vos données à des entreprises motivées par le profit et dont les méthodes sont invérifiables.

OS X souffre de problèmes similaires à Windows. Même s’il est basé sur Unix (sur lequel Linux se base), une large portion du code source du système d’exploitation est fermé et n’est donc pas vérifiable par des tierces parties. L’augmentation de sa popularité s’accompagne d’une augmentation des virus et des failles l’affectant. De surcroît, sa culture entrepreneuriale et autoritaire se reflète dans la structure de son système d’exploitation. OS X inclut également une “fonction” qui permettent d’activer la webcam à distance – et ce peu importe le système d’exploitation installé – et cela a déjà été utilisé à des fins malicieuses.

Au contraire, GNU/Linux est composé en très grande majorité (parfois à 100%) de logiciels dont le code source peut être obtenu et vérifié par n’importe qui. Depuis plusieurs années, il est construit par une importante communauté. Son histoire n’inclut que très peu de virus et de failles de sécurité. Linux est également un système d’exploitation facile d’utilisation qui supporte beaucoup d’ordinateurs (même vieillissants) et rend la sécurité informatique accessible à toutes et à tous.